Type d'événement, date(s) et adresse(s)Journée(s) d'étude

Comprendre "Femme, Vie, Liberté"

4 mois après

AttachmentSize
Télécharger l'affiche544.74 KB
Journée d’étude : Comprendre « Femme, Vie, Liberté »

La journée d’étude Comprendre « Femme, Vie, Liberté ». 4 mois après aura lieu le 16 janvier 2023, de 9h00 à  18h00.

Organisation : Azadeh Thiriez-Arjangi (CRAL/EHESS)

En présentiel : IPT, 83 Bd Arago, 75014 Paris - inscription obligatoire par mail : atelierricoeur@gmail.com

4 mois après la mort de Mahsa Amini et le début de la révolution en cours en Iran, une expertise académique semble plus que jamais nécessaire.

La journée d’étude : « Comprendre ‘femme, vie, liberté’ 4 mois après » a pour objectif de proposer un regard interdisciplinaire sur le sujet. Le but est d’établir un lien d’échanges non seulement entre les différentes disciplines scientifiques mais aussi entre le monde académique et le milieu politique.

Les contributions des différents chercheurs vont embrasser différents domaines comme la philosophie politique et morale, l’économie-politique, la sociologie, l’histoire, la culture, l’art et le cinéma iranien.

Cette journée d’étude sera ainsi le haut lieu du croisement et du « conflit » des différentes interprétations de la tragédie iranienne. 

Les dialogues qui seront menés apporteront le déchiffrage de cette révolution, ses racines, ses actualités, sa brutalité et sa violence. Ils seront un incontestable outil de réflexion, afin de commenter au mieux cette situation. Laissons les problématiques posées par les chercheurs nous aider à resituer le contexte politique de la révolution « Femme, Vie, Liberté » et ce malgré la distance spatiale consentie.

Intervenants et intervenantes universitaires  :

  • Olivier Abel : Professeur de philosophie et d'éthique à la faculté de théologie protestante de Montpellier, membre du CRAL / EHESS
  • Asal Bagheri : Enseignante-chercheuse à l’université Cergy Paris Université), sémiologue et spécialiste du cinéma iranien
  • Hamit Bozarslan : Directeur d’étude à l’EHESS, historien et politologue spécialiste du Moyen-Orient, de la Turquie et de la question kurde
  • Iris Farkhondeh : Enseignante de sanskrit à l’Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3, (Sorbonne Université et INALCO)
  • Farhad Khosrowkhavar :  Sociologue et directeur d'études émérite à l'EHESS
  • Marie Ladier-Fouladi : Directrice de recherche au CNRS et au Centre d’études turques, ottomanes, balkaniques et centrasiatiques (CETOBaC) à l’EHESS
  • Chowra Makaremi : Chercheuse en anthropologie à l’Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux. Sciences sociales, politique, santé au CNRS
  • Azadeh Thiriez-Arjangi : Enseignante de philosophie politique et morale à l’I.E.P. de Rennes et chercheuse associée au CRAL (EHESS) 
  • Vahid Yücesoy : Doctorant à l’Université de Montréal

PROGRAMME

Les mots de bienvenus – Introduction (9h-9h30)

  • Azadeh Thiriez-Arjangi : « La république islamique : une schizophrénie politico-religieuse »

Panel I : Art et culture (9h40-11h10)

  • Iris Farkhondeh : « Satire et dérision : de la littérature persane et du dessin de presse à « Femme, Vie, Liberté » »
  • Asal Bagheri : « L’évolution de la représentation de la femme dans le cinéma indépendant postrévolutionnaire : prémices du mouvement « Femme, Vie, Liberté » ? »

Panel II : Velayet-e-Faghih : un système d'abus du pouvoir (11h20-13h)

  • Olivier Abel : « Les libertés comme résistance aux abus de pouvoir et comme orientation constitutive du politique » 
  • Hamit Bozarslan : « L'automne du patriarche :  usure du velayet-e faqih en Iran ? »

Panel III : Automne 2022 et économie politique (14h-15h30)

  • Chowra Makaremi : « Subjectivation révolutionnaire et expérience insurrectionnelle de l'automne 2022 en Iran »
  • Vahid Yücesoy : « Pourquoi les iraniens tentent de renverser le régime ? Un regard tiré de l’économie politique »

Panel IV : Jeunesse et sécularisation par le bas (15h45-17h30)

  • Farhad Khosrowkhavar : « la sécularisation par le bas des classes moyennes iraniennes »
  • Marie Ladier-Fouladi : « La génération « Femme, Vie, Liberté » »